430_c1642a

Au Bengladesh, Rahim travaille dans un atelier où il fabrique des pyjamas pour Wal-Mart. Généralement, il travaille 12 heures par jour, 6 jours par semaine, pour un salaire mensuel de 55$ US, ce qui correspond en pouvoir d’achat à 115$ canadiens par mois. Sans ventilation adéquate, l’air est rempli de poussière et la température monte souvent au-dessus de 40 degrés. De plus, il n’est pas rare que Rahim et ses collègues soient victimes de violence de la part des contremaîtres. Source : National Labor Committee.

429_c0855a

Laïla, comme plus de 7 000 enfants de moins de 14 ans, travaillait à la fabrication de ballons au Pakistan. En 1996, suite à la dénonciation de cette situation par la Confédération internationale des syndicats libres (CISL), la Fédération internationale de football association (FIFA), en collaboration avec l'UNICEF, a mis sur pied un programme d’aide aux enfants. Ce projet favorise le remplacement des enfants dans les usines par des femmes de leur famille. De plus, il vise à fournir une éducation et une formation professionnelle aux enfants tout en offrant un appui financier à la famille. Grâce à ce programme, entre 1998 et 2001, seulement 107 enfants-travailleurs ont été recensés dans les 29 entreprises inscrites. Désormais, Laïla peut obtenir une formation qui la mènera vers un emploi décent. Source : OIT.